Air-Radiohead.com

Topic cinéma

thibolide · 6211 · 1788785

0 Membres et 13 Invités sur ce sujet

Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
J'avais mis 3/10 à Idiocracy. L'idée tient 5 minutes "pour moi".
Je passe juste pour dire ça. Pas encore vu le Leo movie mais hâte du coup.
everything in its right place !?!


Hors ligne Present Kid

  • Hippo nain
  • ***
    • Messages: 742
Et il fait 16 degrés à Paris aujourd'hui  :what:
Vous vous souvenez d'un hiver particulièrement froid ou neigeux? ça commence à dater.
 :spamafote:
Moi je me souviens! C'était il y a une semaine par chez nous avec 1m de neige. Là tout a fondu. On vient de reprendre 12 degrés en plus dans la tronche. C'est la vitesse de ces fluctuations qui est flippante.

Sinon dans les autres faits alarmants qui nous ont pas fait bouger on pourrait ajouter qu'en 200 ans, depuis la révolution industrielle, les espèces ont commencé́ à s’éteindre à un rythme 100 fois supérieur à la normale ou qu'au cours des 60 dernières années, en terme d’effectifs, c’est 60 % des animaux sauvages qui ont disparus. On parle donc de l’effondrement d’écosystèmes entiers.
Notre survie dépend de l’existence de ces écosystèmes, mais on a pas l'air de se sentir trop concerné.


Hors ligne hunting android

  • Tchou-tchou!
  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 14201
La disparition des espèces ça n'est pas toujours qu'une question de réchauffement, mais aussi de braconnage ou tout simplement l'extension de l'habitat humain jusqu'aux abords des forêts tropicales....bref on est dans la merde.
et on  apprend rien, Bill Gates plaidait récemment pour l'éradication des moustiques, qui nourrissent pourtant poissons d'eau douce et batraciens...c'est pas parti pour s'améliorer.



Hors ligne Present Kid

  • Hippo nain
  • ***
    • Messages: 742
La disparition des espèces ça n'est pas toujours qu'une question de réchauffement, mais aussi de braconnage ou tout simplement l'extension de l'habitat humain jusqu'aux abords des forêts tropicales....bref on est dans la merde.
et on  apprend rien, Bill Gates plaidait récemment pour l'éradication des moustiques, qui nourrissent pourtant poissons d'eau douce et batraciens...c'est pas parti pour s'améliorer.
Bien avant le braconnage tu peux mettre l'espace que prend l'élevage directement proportionnel à l'accroissement démographique...

« Modifié: jeu. 30 décembre 2021, 15:43:50 par Present Kid »


Hors ligne bobbie

  • Bidule
  • ****
    • Messages: 1377
.
« Modifié: dim. 16 janvier 2022, 13:37:33 par bobbie »
Fantôme du forum.


Hors ligne hunting android

  • Tchou-tchou!
  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 14201
Non mais oui si on parle de l'alsace ou de la suisse, je veux bien le croire, mais on parlait de zones civilisées nous  :o :whistle:


Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
Mission accomplie : j'ai vu Don't Look Up.
J'avoue avoir eu la flemme de lire vos posts. Donc je donne mon avis sans connaître le vôtre.
J'ai bcp aimé ! Il y a qq coups de mou ici et là (et encore je ne me suis jamais ennuyé) mais dans l'ensemble je trouve le film assez pertinent.
Je trouve fin le fait de montrer ce scientifique (Léo) plein de failles (désir humain de reconnaissance, attirance pour des followers, besoin de puissance en qq sorte).
Ce côté absurde assumé me séduit autant que dans Des hommes d'influence de Barry Levinson (influence majeur selon moi du film).
Et si on parle de cinéma, j'ai trouvé le montage excellent. Les coupes sont tranchantes, on est au même niveau que tous les sujets traités aujourd'hui (on commence à en parler sur une radio ou à la TV, le débat peut potentiellement devenir intéressant et avant même qu'on soit rentré au fond du sujet, on coupe sec pour de la pub ou souvent pire pour un autre sujet). On reste toujours à la surface et on coupe. Je crois que c'est l'une des plus grandes forces du film : son montage, ses coupes violentes.

Une autre force, le réalisateur prend bien son temps pour filmer les contre champs, les visages de ce qui reçoivent l'information de l'autre (les deux animateurs TV (le black m'a fait bcp sourire), Leo et Jennifer, la présidente...). Chacun, dans sa bulle, incapable de comprendre l'autre. Des visages atterrés, catastrophés, indifférents, tout y passe et c'est ce qui manque à bcp de film où la parole est centrale : le contre champ sur la personne qui reçoit. Ici, c'est super.

Bref, je vois très bien qu'on peut s'ennuyer, qu'on peut ne pas adhérer à l'effet loupe, grossissement du trait sur les années Trump et ses fans (ne regardez pas au dessus de vos têtes) mais cela me semble difficile de détester ou de ne pas y trouver un minimum d'intérêt.

En conclusion : une belle métaphore angoissante du réchauffement climatique  :fear: :fear: :fear:


everything in its right place !?!


Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
LA HONTE de Bergman (1968).
Formellement époustouflant, digne d'un Tarkovski, le sombre Ingmar nous déprime une nouvelle fois et avec toujours autant de maîtrise.



Le visage de Liv Ullmann ne me quittera pas ce soir.
everything in its right place !?!


Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
ONODA d'Arthur Harari (2021)
Très grand film.

everything in its right place !?!


Hors ligne cris_

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6415
Licorice Pizza

Je crois que le seul reproche que j’ai, c’est qu’on voudrait que ça dure plus longtemps.


Hors ligne hunting android

  • Tchou-tchou!
  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 14201
oh il est sorti?
faut que j'y aille ce week end.


Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
Hâte de voir la pizza de PTA.

Le nouveau Jane Campion est très beau (photo, paysage) mais m'a donné un sentiment de déjà vu qui m'a finalement un peu laissé de côté.


De très beaux passages mais je n'ai pas adhéré à l'idée de petite histoire dans la grande Histoire.


L'heure du loup de Bergman, tourné la même année que La honte.
Un peu moins bon mais encore de grands moments de mise en scène.


Pas mal mais pas autant qu'espéré. Je crois de toute façon que Lubitsch, comme Howard Hawks, n'est pas ma came.
« Modifié: ven. 7 janvier 2022, 08:53:33 par kid armor »
everything in its right place !?!


Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
Licorice Pizza

Je crois que le seul reproche que j’ai, c’est qu’on voudrait que ça dure plus longtemps.

Même si parfois je ne sais plus ce que me raconte le film, j'ai tout de même été pris par le charme de cette romance très très bien mise en scène par PTA.
everything in its right place !?!


Hors ligne cris_

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6415
Moi je trouve que ça ressemble à Once upon a time in Hollywood mais où il se passerait des trucs entre le début et la fin.


Hors ligne kid armor

  • Floodeur pro
  • *****
    • Messages: 6847
Moi je trouve que ça ressemble à Once upon a time in Hollywood mais où il se passerait des trucs entre le début et la fin.
Y a des liens mais c'est tout de même très éloigné  ;)

Sinon, moins spectaculaire mais nettement meilleur, une vraie claque !!!
George Sluizer en a fait un remake avec les ricains 5 ans plus tard mais c'est bien cette version originale de 1988 qu'il faut voir.
Bernard-Pierre Donnadieu y est prodigieux !!!
S'il y en a qui le veulent...

everything in its right place !?!